AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Super ta gamelle le nouveau - Newt & Lucas

Aller en bas 
AuteurMessage

△ Date d'inscription : 07/04/2018
△ Messages : 123
△ Avatar : Dylan O'Brien
△ Crédits : JA & Bazzart
△ Autre(s) compte(s) : Pas encore Skyzo
△ Age du perso : 20 ans
△ Emploi/loisirs : Cobaye pour ces enf**** de WICKED
△ Points : 438

MessageSujet: Super ta gamelle le nouveau - Newt & Lucas   Lun 10 Sep - 10:26

Super ta gamelle le nouveau.
Newt & Lucas


Thomas soupira et inspecta le bandage qui couvrait sa cheville. Il venait tout juste de quitter ce matin la pièce qui servait d’infirmerie. Les deux blocards préposés à soigner le groupe venaient de lui changer le pansement.
Ce n’était rien en soi juste une égratignure à son sens, il aurait très bien pu aller dans le Labyrinthe ce matin avec Lucas et les autres… mais ceci lui avait été refusé.
En fait la plaie était profonde mais propre, juste qu’ici... Même une petite coupure si on prenait à la légère pouvait avoir une finalité dramatique.
Dans ses débuts au bloc, il y en avait bien un qui s’était entaillé la main en coupant du bois… S’était suivi une grave infection et malgré les soins et les médicaments donnés, il avait fini par mourir. De ce fait on ne rigolait pas avec les blessures, aussi insignifiantes soient-elles.
Thomas hier avait fait une grave chute dans un trou de 2 mètres. La chute n’était rien, mais les débris au fond lui avaient bien entaillé la cheville. Une fois rentrés au bloc le soir, les deux blocards infirmiers l’avaient soigné correctement.

Cependant à son réveil ce matin, alors qu’il s’était levé comme les coureurs pour prendre son petit dej et se préparer à une nouvelle journée d’inspection… Lucas et les autres l’avait bien rembarré.

Tu plaisantes j’espère ? Avait lâché son pote.

Mais non, je suis très sérieux, je viens aussi. Ce n’’est qu’une égratignure je peux courir, j’ai même pas mal. S’était justifié Tommy.

Mais Lucas et surtout le chef étaient restés inflexibles. Il avait dû capituler, et n’avait pu qu’assister à leur départ, planté là comme un abrutit devant la grande porte du Sud et voir son ami Lucas et un autre qui disparaissaient au pas de course dans les dédales du Labyrinthe.
Fichue égratignure… Fichu trou … fichu Labyrinthe… Bref soupirant, il s’était alors détourné de la porte et rendu à l’infirmerie pour qu’ils examinent tout ça. Ordre du chef et de son adjoint.

Et maintenant ? Il tenait de se rendre utile en faisant quelques corvées pas salissantes.
Il faisait assez chaud dans le potager, il récupérait dans un grand panier d’osier quelques fruits qui avaient bien mûri. Il fallait s’occuper ici, pour ne pas devenir dingue, et paradoxalement… L’envie de courir dans le Labyrinthe l’obsédait à fond. Il avait bien envie de balancer ce foutu panier de fruits et ignorant leurs avis, puis de se taper un sprint pour rejoindre les autres.
Souvent il jetait d’ailleurs un regard vers les grandes ouvertures, essuyant la sueur qui perlait sur son front.
Un de ses compagnons de cueillette avait dû remarquer son coup d’œil, car il sourit, secoua la tête et lui glissa :

Vous les coureurs vous êtes bizarre, franchement entre un griffeur et une poire mon choix est vite fait. Plaisanta-t-il.

Thomas se mit à rire et haussa les épaules, il reprit son travail et tenta de ne plus trop penser au Labyrinthe pour le moment.
Mais alors que le panier commença à être bien plein… l’alarme retentit. Si le son était assez fort et un peu strident, très peu sursautèrent ou semblèrent s’en alarmer. Pour cause, c'était le début du mois et la boîte allait certainement livrer à nouveau des vivres et des affaires utiles.
Forcément tous abandonnèrent leurs corvées pour aller plutôt joyeusement vers la petite estrade où se trouvaient deux grandes portes métalliques.
Thomas fit comme les autres, essuyant ses mains sur les cuisses de son pantalon. Il pouvait sentir sous ses pieds les vibrations de l’engin qui remontait. Cela faisait 3 ans qu’il était ici, mais il n’avait pas oublié son trajet dedans… Pour ce qu’il s’en souvenait évidemment.
Le bruit métallique se fit de plus en plus fort et puis… Alors que tous étaient bien autour des grands battants, l’ascenseur s’immobilisa dans un dernier gros bruit.
Le chef s’avança et invita Thomas et un autre à l’aider à soulever les deux lourds battants, sous les encouragements des gars.
Thomas cala bien ses talons et … Grogna tout en tirant sur la grande corde pour soulever et basculer en arrière la lourde plaque de métal rouillé. Celle-ci tomba sur le sol terreux, provoquant un léger nuage de poussière.
Puis… L’ensemble du groupe se pencha au bord du trou. Et l’un d’eux dit :

Hé ! Il y a un nouveau !


☾ anesidora



- L’imagination est plus importante que le savoir.. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

△ Date d'inscription : 09/09/2018
△ Messages : 14
△ Avatar : thomas brodie sangster
△ Crédits : lempika.
△ Age du perso : 16 ans.
△ Points : 136

MessageSujet: Re: Super ta gamelle le nouveau - Newt & Lucas   Lun 10 Sep - 19:04

Tout devint flou, ses souvenirs étaient en train de disparaître, il était en train de se noyer et de mourir. Il cria le nom de son frère et de sa soeur avant de se taire. Le noir s'installa brutalement dans ses yeux. Et lorsqu'il se réveilla, il était dans une cage. Elle montait à une vitesse folle. Qui était-il ? Que faisait-il là? Il n'en savait rien. Il ne se souvenait de rien. Soudain une lumière l'aveugla et des portes s'ouvrirent. C'était la fin pour lui? Peut être bien...

Il ne savait pas vraiment où il était, ce qu'il faisait ici, dans cette cage. Les portes s'étaient ouvertes et il avait du mal à distinguer ce qu'il y avait. Il avait trop de questions, trop d'interrogations sans aucune réponses. Son nom? Il ne le savait même pas. Sa mémoire était aussi blanche qu'un livre qui n'était pas encore commencé. Il aurait voulu faire plein de choses, savoir qui il était surtout. Mais ça, il ne le saurait jamais. C'était horrible. Tout était trop horrible. De ne rien savoir. D'être une coquille vide, dépourvue d'âme. Il avait envie de pleurer, de rester dans cette cage pour l'éternité. Il ne savait même pas s'il avait une famille, si il allait leur manquait. Il ne savait plus rien. Et la peur et la panique s'empara de lui.

Il bougea un peu avant de se terrer au fond de la cage. Il avait entendu des voix, et ça lui faisait peur. Il avait peur de tout, peut être qu'il était lâche? Même ça, il ne le savait même pas. Maintenant, il avait envie d'hurler. Il avait envie que ces voix et ces ombres disparaissent. Il était en train de devenir fou. Il ne voulait plus rien, le blond au visage enfantin. La lumière fut moins aveuglante et il distingua des murs au loin. Où était-il? Qui étaient ces gens qui l'observaient comme un animal de laboratoire? Il mit ses bras par dessus son visage comme pour se protéger de coups imaginaires. On allait pas le frapper tout de même?

Il avait trop de questions, encore une fois. Et cette peur panique qui montait en lui et qui le rendait encore plus vulnérable. Il devait se calmer et être courageux. Il n'était plus un bébé même s'il ne savait pas son âge. Il ne savait rien de lui. Et rien qu'à cette pensée, il angoissa encore plus. Il voulait juste savoir où il était, pourquoi il était là et pourquoi il ne savait rien sur lui. Le reste, il s'en fichait bien.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

△ Date d'inscription : 07/04/2018
△ Messages : 123
△ Avatar : Dylan O'Brien
△ Crédits : JA & Bazzart
△ Autre(s) compte(s) : Pas encore Skyzo
△ Age du perso : 20 ans
△ Emploi/loisirs : Cobaye pour ces enf**** de WICKED
△ Points : 438

MessageSujet: Re: Super ta gamelle le nouveau - Newt & Lucas   Sam 15 Sep - 20:20

Super ta gamelle le nouveau.
Newt & Lucas


Thomas se souvenait encore très bien de sa première journée ici, comment il était arrivé, ce qu’il avait ressenti et tout. Alors voir tout ce people au-dessus de lui, comment ne pas comprendre que le nouveau s'est réfugié dans un coin de la boîte et les fixait tel un animal acculé face à des prédateurs.

Sérieux fermez là les mecs ! Lâcha-t-il au milieu du brouhaha et des plaisanteries des autres.
Il croisa le regard du chef qui approuva d’un signe de tête. Regard tactile et ainsi il fut décidé que ce soit lui qui aille au fond rassurer et conseiller le nouveau.
On amena la corde avec la boucle. Il y accrocha son pied pour descendre dans la boîte. Tout doucement il se retrouva au fond comme y a 3 ans. Il laissa la corde s’échapper de son pied une fois sur le sol métallique de l’engin.
Puis pour montrer ses bonnes intentions, il montra ses mains paumes vers le bas.

Salut le nouveau, je ne te veux pas de mal okay. C’est assez inconfortable par ici alors je te propose de t’aider à sortir à l’air libre… Ça te va ? Expliqua-t-il d’une voix posée.

Il saisit la corde avec laquelle il était descendu et la lui présenta.
Il te faut juste glisser ton pied dans cette boucle et t’y accrocher, les autres vont te hisser à l’extérieur. T’inquiète, ils sont bruyants mais pas méchants. On est tous passé par là okay ? Maintenant il avança sa main tenant la corde pour qu’il la prenne et se recula pour lui laisser de l’espace.

Il attendit que le gars, le nouveau accepte de se faire sortir hors de cette fichue boite. Thomas y glissa un regard un peu stressé. Il n’avait jamais aimé ce truc, encore moins maintenant. Même si cela apportait un tas de matoss et de vivres. Ça restait glauque et il ignorait d’où elle provenait, ce qu’il y avait en bas.
Réprimant un frisson, il regarda le nouveau se faire hisser puis la corde redescendit pour qu’il puisse à son tour monter.
Les caisses et vivres seraient récupérés après par d’autres blocards.
Quant à son tour il trouva l’air libre, il posa ses pieds sur les plaques en métal qui servaient de portes et zieuta un peu la réaction du nouvel arrivant.
Débarquer le cerveau à vide, la réaction pouvait être totalement imprévisible. C’ »était vraiment le moment le plus délicat à passer. Puis au bout de quelques heures ou dès le lendemain ça allait de mieux en mieux en général.

Bon les mecs laissez l'un peu respirer et écartez-vous ! Gronda le chef.
Thomas glissa un regard vers les portes du Labyrinthe, il aurait tellement voulu que Lucas soit là.
Le groupe de mecs s’écarta et le chef posa son regard sur Thomas.
Je te laisse t’en occuper okay . Apprends-lui les règles du bloc. Quant aux autres… Au boulot !

Thomas demeura interdit, normalement il ne s’occupait jamais des nouveaux, normal en temps ordinaire il courait dans le labyrinthe. Merde… il ne savait pas trop comment s’y prendre. Il tenta de se rappeler du coup comment on avait fait avec lui… Ouais juste faire comme dans ses souvenirs peut être.




☾ anesidora



- L’imagination est plus importante que le savoir.. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Super ta gamelle le nouveau - Newt & Lucas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Super ta gamelle le nouveau - Newt & Lucas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Super Moto de Bilstain.
» cake super facile
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE
» nouveau supplement-non officiel?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Cure :: Les épreuves :: Les labyrinthes :: Labyrinthe A-
Sauter vers: