AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "FlashBack" la vengeance est un plat qui se mange glacée - PV Libre

Aller en bas 
AuteurMessage

△ Date d'inscription : 23/08/2018
△ Messages : 39
△ Avatar : Jessica Szohr
△ Crédits : Mzelle'Sissi Bazzart
△ Age du perso : 25 ans
△ Emploi/loisirs : Faire tomber W.C.K.D
△ Points : 176

MessageSujet: "FlashBack" la vengeance est un plat qui se mange glacée - PV Libre   Dim 26 Aoû - 11:52


Lola & Libre
« Flashback » La vengeance est un plat qui se mange glacée


Quelques mois avant qu'elle ne quitte cet endroit, Lola tentait de supporter cet entrainement face à ses écrans et entourer de "professeurs" exigeants. Jouant les "cobayes" dociles, elle bouillait intérieurement. Il y avait de quoi quand on avait appris "document digitale" à l'appui, que Caleb avait péri lors d'une variable dans le Labyrinthe.
Dans sa chambre, elle avait été en proie à une véritable crise de nerfs. Hurlant, pleurant, elle avait dévasté le peu d'affaire à sa disposition. Puis dans un coin de cette pièce, recroquevillée, elle s'était laissé aller au pleure jusqu'à avoir mal aux yeux, jusqu'à n'avoir plus de larmes.
Après la souffrance, le désespoir, la colère...
Elle s'était rebellée contre Wicked, contre ces "docteurs", ses professeurs, ces fichus scientifiques à la con. On l'avait alors isolé, puni et surtout conditionné malgré elle à se tenir tranquille.
L'avantage de ces entrainements intensifs, c'est que Wicked développait considérablement l'intelligence de ses sujets. Alors Lola compris évidemment assez vite qu'elle n'arriverait à rien ainsi. Pour pouvoir se venger, elle devait se montrer plus maline qu'eux.
C'est ainsi qu'elle accepta de rentrer dans le moule à nouveau et qu'elle reprit ses entrainements.
Parmi son groupe de filles, elle voyait bien ce qui se préparait. car peu à peu les effectifs se réduisaient. Ils envoyaient une fois par moi, l'une des nanas qu'ils pensaient enfin prêtes à subir les épreuves.
Son tour risquait d'arriver assez vite maintenant, et il n'était pas question de mettre un pied là-bas. Elle devait s'enfuir de là au plus vite, afin de trouver un moyen de faire tomber Wicked.

Devant ses écrans, suivant les exercices de son instructeur, elle s'appliqua à faire le tout le plus correctement et brillamment possible. Elle guettait un moment pour que ce dernier s'éloigne ou se retire de la pièce. Si elle accomplissait tout parfaitement, en général ils changeaient vite d'instructeur et elle aurait une occasion de se retrouver un petit moment toute seule.

Tenter de contourner le système informatique, elle voulait tenter, essayer de rentrer en contact avec des rebelles. Elle savait qu'il y en avait, des biens actifs, car elle avait eu vent de quelques opérations commando sur d'autres structures de Wicked. Si elle pouvait ne serait-ce que d'entrer en liaison avec un de ces groupes, elle pourrait communiquer les informations de cette structure-ci, délivrer une partie des cobayes, faire de la casse ce qui était son leitmotiv à fond et puis s'enfuir également.
Terminant de manipuler les chiffres qu'on lui demandait, elle feignit la grande satisfaction d'avoir accompli son rôle et poussa un long soupir, s'étirant et affichant un sourire.

« Excellent, vraiment excellent Lola, tu as battu ton nouveau record on dirait bien. » Félicita son instructeur.

La jeune femme fit semblant d'apprécier le compliment.
« Vous avez affaire à une pro maintenant. » Et la supercherie fonctionna car il lui tapota l'épaule... Elle avait envie de lui arracher le bras. Lui balança d'autres compliments et annonça ce qu'elle attendait, qu'il lui lâcha la grappe.

« Très bien pour ce matin s'est suffisant. Il va être l'heure de déjeuner, cet après-midi vous serait avec le docteur Evans. Nous on se retrouvera la semaine prochaine. »
Elle leva son visage vers lui et agrandit son sourire.
« D'accord. »
« Vous pouvez aller manger. » L'invita-t-il.
« Je dois d'abord terminer la procédure et fermer correctement le système, j'en ai pour 5 minutes. »
« Bon très bien, donc à la semaine prochaine. »

Lola inclina de la tête et le regarda quitter la pièce. Puis une fois seule, elle murmura tout bas en faisant face à son écran:

« c'est ça du con, si je suis encore là ... Puis elle se frotta les mains, fit craquer ses doigts et se mit à pianoter sur son clavier. A moi de jouer now... »

Elle espérait vraiment pouvoir détecter un signal extérieur. Il fallait avant tout être capable de contourner le système de sécurité et de pistage. Elle n'avait en plus pas beaucoup de temps avant qu'on soupçonne un truc louche de sa part. Autant dire, elle avait la pression mais c'était aussi terriblement excitant.

(c) élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis
△ Date d'inscription : 07/08/2018
△ Messages : 54
△ Avatar : Kendrick Sampson
△ Crédits : Tumblr & Me
△ Age du perso : 29 Ans
△ Emploi/loisirs : Directeur du service Développement & Innovation pour WICKED - Section Psychés
△ Points : 220

MessageSujet: Re: "FlashBack" la vengeance est un plat qui se mange glacée - PV Libre   Dim 2 Sep - 17:22



Flashback

"La vengeance est incompatible avec la liberté."
Gilbert Choquette

Pour toi, tout ça était presque devenu normal.. L’habitude. Cette fausse amie qui tenterai de te poignarder au moindre faux mouvement. À l’ouverture du centres vous n’étiez que quelques élus. Tous aviez des compétences, des capacités qu’aucun n’était capable de reproduire. Mais au fil des années, la structure s’était agrandie. Et déplus en plus d’enfants étaient présent dans la citadelle. Au dehors, un monde brulée, anéanti, perdu.,Un chaos sans fin tonton vous parlez tanisants le montrer. Vous vouliez tous partir, sortir, voir l’extérieur, mais celan’étabispas permis. Un jour, peut être ferais tu partie des adultes autorisés à sortir, c’est ce pour quoi tu t’entrainer du moins. Car depuis queuté avais compris que le jeu n’en était pas un, tu avais peur. Cette même peur qui t’empêchait de te rebeller.


Cette matinée avait été particulièrement éprouvante. Il t’avait fallu beaucoup de temps avant d’arriver à tes fins. Le problème étant quota conscience t’avais rattrapée. Ses gens existaient, quelques part. Et tu étais partagé entre remplir ta mission le mieux possible et épargner les autres. Ceux qui apparaissaient à l’écran. Tu avais à la fois pitié pour leur vie et peur pour la tienne..
Mais l’instinct de sauvegarde, quand il s’active, priorité la survie alors tu avais bouclé ta mission. Il t’avais fallu lutter pour prendre le contrôle du griffer car tu n’y étais pas ce jour là. Tout cela t’avait profondément affecté et surtout épuisé. Alors que tu enchainais deux à trois missions dans la matinée d’habitude, ce jour là, tu avais peiné à en finir une seule.


Quelques jours plus tôt, Drake avait disparu. Il avait fermé la grille derrière toi et tu ne l’avais plus jamais revu. Il t’avais sauvé et tu ne l’en aimais que plus.. C’est là que tu avais découvert le terrible secret de WICKED. Cette entrepôt dans lequel était branché des enfants, comme toi mais qui était dans le camps adverse du jeu auquel tu jouais. De la torture. Tu étais sans même le savoir, un tortionnaire. Un bourreau.
Ton regard s’était vraiment ouvert sur WICKED quand Lola, une de tes camarades avait perdu son frère dans les jeux et ta peur grandissait, mais tu étais courageux et tu avais décidé d’aider les gens depuis la citadelle. De jouer un double rôle.


Lisant ton mal sur ton visage, ton instructeur te dévisageait. Il griffonna sur son calepin cette fit signe de t’approcher, ce que tu fis.

« Reste ici et sort à midi. Tu es exténué alors tu vas te reposer. Tu es notre meilleur élément Arsën alors profites en. Dors un peu si tu veux. »

Tu hochais la tête et il sortit. Puis tu essaya de voir ce dont tu étais capable avec l’ordinateur et tu constata qu’il n’étais pas si difficile de contourner les sécurités en interne.
Ce matin là, tu découvrit que tu avais aussi la capacité de faire le bien avec tes compétences. Tu aidas un groupe dans ce qui semblait être un enclos entouré de haut mur de ciment. Puis comme prévu a midi, tu pris la direction du réfectoire.

Tu avais bien évolué depuis ce temps là, aujourd’hui tu aidais les rebelles. Sur le chemin, tu remarqua une porte ouverte, quelques clapotis en sortaient, alors, piqué parla curiosité tu entras prudemment. Là, se trouvait une jeune femme, plus jeune que toi, tu la connaissais. C’était Lola, la petite fille qui avait perdu son frère autrefois. Naturellement vous aviez tissé des liens au fil des années. Tu avanças vers elle et contempla les écrans.

« Lola, qu’est ce que tu fais ? Tu vas t’attirer des ennuis.. Et à moi aussi maintenant par la même occasion.. » Vous auriez pu avoir de gros ennuis si on vous trouvez tous les deux là devant ces écrans. « Il faut pas rester là. Les agents d’entretien vont arriver d’une minute l’autre. Je sais que tu veux te venger, mais signes fait prendre on pourra rien faire… » Ton regard retournait instinctivement vers la porte, régulièrement, comme si allait en sortir le plus terrifiant des monstres. Vu ton poste actuel, si on te trouvait ici avec une rebelle, tu ne sais pas comment tu finirais, mais pas bien, cela était certain..

propulsed by VANKA



- Quand la vie est un désastre, le désastre devient une vie. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

△ Date d'inscription : 23/08/2018
△ Messages : 39
△ Avatar : Jessica Szohr
△ Crédits : Mzelle'Sissi Bazzart
△ Age du perso : 25 ans
△ Emploi/loisirs : Faire tomber W.C.K.D
△ Points : 176

MessageSujet: Re: "FlashBack" la vengeance est un plat qui se mange glacée - PV Libre   Dim 16 Sep - 22:19


Lola & Arsën
« Flashback » La vengeance est un plat qui se mange glacée



L’instructeur s’était barré, ce n'était l’occasion ou jamais, elle avait depuis quelque temps réussi à contourner le système de sécurité pour envoyer quelques infos à certains nouveaux amis de l’extérieur. Elle jouait à un jeu dangereux, mais elle n’avait plus rien à perdre. Juste… un désir profond de vengeance et de nuire avant de certainement finir un jour comme son frère.
Mais alors qu’elle pianotait frénétiquement sur son écran, une ombre s’approcha dans le couloir, s’étendant sur le carrelage clair et le mur blanc. La jeune femme n’entendit pas approcher l’Intrus, elle aurait dû être plus attentif, mais dans le laps de temps de manœuvre qu’elle avait, elle privilégiait la vitesse d’action que la prudence. Une erreur qui aurait pu lui coûter très cher si cela n'avait été quelqu’un d’autre que… :

« Lola, qu’est ce que tu fais ? Tu vas t’attirer des ennuis.. Et à moi aussi maintenant par la même occasion.. Il faut pas rester là. Les agents d’entretien vont arriver d’une minute l’autre. Je sais que tu veux te venger, mais signes fait prendre on pourra rien faire… »

La jeune femme sursauta sur son siège pivotant et imprima un mouvement de rotation pour se tourner vers le nouvel arrivant. Le cœur tambourinant, elle fixa l’homme métisse qu’elle connaissait bien depuis quelque temps.

Putain de merde Ars… Tu m’as fait presque avoir une attaque ! Lâcha-t-elle une main plaquée contre son cœur qui tambourinait fort. Puis elle arqua un sourcil et haussa les épaules réagissant à la suite :

Justement je n’ai pas beaucoup de temps, donc je dois faire vite. Elle se remit vite fait bien fait face à son écran et son clavier.

J’ai juste quelques mesures à transmettre… Celle d’un convoi de sujet en transit. Ses doigts agiles jouèrent à vive allure sur les touches. Elle suivait sa ligne de code complexe avec attention, fronçant les sourcils.

Un train en partance de Denver, jusqu’au prochain complexe, avant qu’il transit les sujets par transplat. S’il y a moyen de tirer ces pauvres gamins de là, c’est bien maintenant que je dois le faire. Tu sais qu’une fois par transplat, y a plus rien à faire pour eux. Elle pinça sa langue entre ses lèvres.

Ils vont finir sinon dans ces maudits labyrinthes ou simulateurs… Je dois faire quelques choses… Elle glissa un regard vers le Psyché qui se faisait en effet complice de sa trahison.

Au pire si on se fait prendre, tu m’envoies à terre et tu fais style que tu viens seulement de m’arrêter. Elle lui glissa un clin d’œil, et se concentra sur ses dernières données.
Juste encore 1 minute… ça va être bon… et… Voilà envoyé ! L’affichage des chiffres sembla s’énerver, défilant à une vitesse dingue, le temps que les informations se diffusaient sur une plate-forme secrète et sécurisé vers l’extérieur. Puis elle s’empressa de presser deux touches ensemble qui effacèrent directe toute trace de la manœuvre. Elle soupira, recula sa chaise roulante et se massa les tempes.

Voilà… peut être quelques gamins qui éviteront j’espère l’enfer… Elle leva ses yeux de son écran affichant rien d’autre que le bureau normal d’exercice lié au programme. Et ses prunelles croisèrent ceux d’Arsën.

Relax, a force qu’ils m’entrainent, je suis devenue une pro du hacking, c’est sans risque maintenant. On peut même aller manger tranquillement un bout à la cantine. Elle recula un peu plus sa chaise et se leva.

prochaine étape ce sera mon évasion tu sais, et ils ne sont pas prêts à ce grand coup d’éclat de ma part. Cette évasion de sujet n’est qu’un petit avant-goût de ce qui les attend. Elle lui donna un léger coup de coude.

Crois- moi avant la fin de semaine, je serais dehors et libre pour leur mettre une raclée sévère. Je compte sur toi comme tu me l’as promis pour continuer à m’envoyer des infos. Elle lui adressa un sourire et un clin d’œil avant de franchir la porte direction la cantoche avec lui.

(c) élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis
△ Date d'inscription : 07/08/2018
△ Messages : 54
△ Avatar : Kendrick Sampson
△ Crédits : Tumblr & Me
△ Age du perso : 29 Ans
△ Emploi/loisirs : Directeur du service Développement & Innovation pour WICKED - Section Psychés
△ Points : 220

MessageSujet: Re: "FlashBack" la vengeance est un plat qui se mange glacée - PV Libre   Lun 17 Sep - 14:55



Flashback

"La vengeance est incompatible avec la liberté."
Gilbert Choquette


À cette heure, les couloirs semblaient être déserts. Les cent(re l’abandon .On entendais que ça et là les bruits du personnel de nettoyage. Des chaises tirés sur le sol dans un bruit métallique. Un chariot poussé sur les sols de béton ciré, lisse comme  la peau d’un nouveau-né. Quelques portes claqués. Mais celui trahissait le plus une activité était sans doute le ronronnement  lointain et vibrant des machines qui peuplaient la structure. Cette même structure qui, quelques années en arrière, t’avait vu jour avec le feu. Qui quelques années en arrière t’avais montré une réalité tout autre.Une réalité accablante. Traumatisante, même.
Alors, quand il vit Lola hacker le réseau interne de WICKED, Arsën sut qu’il devait absolument faire quelque chose pour qu’elle se tienne à carreau. Dans le cas contraire, la jeune fille courrait un grand danger. Il en allait de sa vie ou du moins de sa survie.

Arsën avait le regard sévère, interdit. Un regard que peu aviateur l’occasion de croiser. Ses yeux refermaient une dureté et une colère inhabituelle. Tous le monde savait que cette expression ne disait rien qui aille. Cette  sévérité occasionnelle laissait transparaitre une réelle inquiétude et n’importe qui aurait su qu’il ne fallait pas contredire le jeune homme.

« Et encore, ça aurait pu être quelqu’un d’autre. Et là l’attaque ils te l’auraient programmée. Lola  je sais ce que tu ressens mais les choses ne se passent pas comme ça. » Il lui attrapa le bras délicatement avant qu’elle ne se remette à pianoter sur les claviers.

« Écoute. Et écoute bien. On est pas dans un simulateur. Et ton comportement est bien égoïste. certes tu veux sauver des vies et te sortir d’ici mais pensent aux autres. Si tu fais libérer des enfants, d’autres seront pris, certains mourront pendant l’assaut et plus tu feras attaquer de convois plus les suivants seront renforcés. Je sais que ça te parait être une bonne solution, mais crois moi, ce n’est pas le cas. Crois en mon expérience.J’ai fais le même genre d’erreur. Si tu transmet les informations de ce convois tu compromettra d’autres missions en cours. Agir seule dans ce genre de situation est laper des erreurs. Tu ne connais même pas les plans que j’ai mis en place avec les rebelles alors s’il te plait écoute un peu ce qu’on te demande pour une fois. »
Son regard était lourd de sens. Arsën savait bien que tout ça pourrait très mal finir et remettre en cause bon nombre d’opérations et  du même fait couter la vie à beaucoup d’innocents et de rebelles.

« Non. Tu ne doit parfaire quelque chose. Tu agis comme si tu étais sellerais tu ne te rends pas compte du nombre de gens qui tu mets en danger. Le monde ne tourne pas autour de toi et de moi. Oui je pourrais mentir mais pas sauver les gens qui sont dehors et sont déjà en mission. » Il regarda la jeune femme effacer les lignes de code, perplexe. « Jamais tu ne t’ai dit qu’effacer les lignes de code était certes intelligent mais que quand un convois WICKED est attaqué, ils savent qu’il y a une taupe ? Tu sais si tu continues comme ça, il est fort possible qu’un jour ils m’arrêtent ou me tue. Tu mets tousse monde en danger en agissant ainsi. Y compris les autres enfants Lola. »

« Je sais, je suis entrain de la programmer, mais pour ta sécurité et celle de tous le monde je te demanderai de ne rien faire de ne pas chercher d’information. Alors allons au réfectoire, et essaye de ne plus fair’e de vague. »
Il attrapa le bras de la jeune fille avant qu’elle ne sorte. « S’il te plait, écoute moi. Je sais à quel point l’adrénaline c’est agréable mais il faut absolument que tu penses que tu n’espar toute seule, tu risque pour toi mais tu n’as pas le droit de risquer la vie d’autres personnes innocentes. J’aimerai que tu sois plus responsable Lola, ou je devrai prendre des mesures. »

propulsed by VANKA



- Quand la vie est un désastre, le désastre devient une vie. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

△ Date d'inscription : 23/08/2018
△ Messages : 39
△ Avatar : Jessica Szohr
△ Crédits : Mzelle'Sissi Bazzart
△ Age du perso : 25 ans
△ Emploi/loisirs : Faire tomber W.C.K.D
△ Points : 176

MessageSujet: Re: "FlashBack" la vengeance est un plat qui se mange glacée - PV Libre   Dim 23 Sep - 20:10


Lola & Arsën
« Flashback » La vengeance est un plat qui se mange glacée




Lola avait appris à survivre ici, mine de rien, Wicked en les formant, en poussant leurs intelligences à l’extrême. C’était d’ailleurs un peu idiot de leur part car ils armaient leur futur résistant. Lola n’allait pas s’en plaindre, elle était bien motivée à agir. Maintenant qu’elle était seule, pendant un laps de temps, elle mettrait à profit son plan. Mais… Arsën débarqua et semblait bien décidé à lui mettre quelques bâtons dans les roues.
La voyant sur l’unité informatique, la critique fusa directe. Au lieu d’éventuellement l’aider, il semblait prêt à faire avorter le plan qu’elle était monté avec un contact de l’extérieur. Cependant la demoiselle n’était pas du genre à se laisser faire, butée, têtue à souhait, elle termina son envoyé codé et valida au plus vite les coordonnés du prochain transport de sujet à travers la Terre brûlée. Bien décidé de sauver un max de gamin de l’enfer des labos et des Labyrinthes.

« Et encore, ça aurait pu être quelqu’un d’autre. Et là l’attaque ils te l’auraient programmée. Lola  je sais ce que tu ressens mais les choses ne se passent pas comme ça. »

Elle soupira et fit tourner un peu sa chaise vers lui.

Si cela se passe bien comme ça Arsën. Ils envoient ces pauvres gosses comme du bétail pour subir pire que la mort.
Maintenant elle devait faire en sorte d’effacer son action, c’était une commande complexe mais qu’elle maitrisait depuis. Vive les cours d’informatique poussés de WCKD hein.

« Écoute. Et écoute bien. On est pas dans un simulateur. Et ton comportement est bien égoïste. certes tu veux sauver des vies et te sortir d’ici mais pensent aux autres. Si tu fais libérer des enfants, d’autres seront pris, certains mourront pendant l’assaut et plus tu feras attaquer de convois plus les suivants seront renforcés. Je sais que ça te parait être une bonne solution, mais crois moi, ce n’est pas le cas. Crois en mon expérience.J’ai fais le même genre d’erreur. Si tu transmet les informations de ce convois tu compromettra d’autres missions en cours. Agir seule dans ce genre de situation est laper des erreurs. Tu ne connais même pas les plans que j’ai mis en place avec les rebelles alors s’il te plait écoute un peu ce qu’on te demande pour une fois. »  

Elle valida son code, qui mit donc les écrans et les donnés à blanc, en tout cas pour les dernières actions du moins. Et elle se leva de sa chaise. Perdant le sourire face à ces mots, elle lui envoya un regard assassin.

Égoïste ? Ce n’est pas égoïste peut-être de rester ici ? d’attendre ?, et de les regarder faire . Ces gamins ont une chance de s’échapper et s’ils en veulent d’autres, je ferais pareil à l’extérieur. Si je me barre ce n’est pas pour m’enfuir et rester à me terrer dans mon coin. NON je rejoins un camp de rebelle et je vais me battre et défendre chaque vie possible. Elle fit un moulinet pour qu’il lâche son bras et se recula avec rapidité.

« Non. Tu ne doit parfaire quelque chose. Tu agis comme si tu étais sellerais tu ne te rends pas compte du nombre de gens qui tu mets en danger. Le monde ne tourne pas autour de toi et de moi. Oui je pourrais mentir mais pas sauver les gens qui sont dehors et sont déjà en mission.
Jamais tu ne t’ai dit qu’effacer les lignes de code était certes intelligent mais que quand un convois WICKED est attaqué, ils savent qu’il y a une taupe ? Tu sais si tu continues comme ça, il est fort possible qu’un jour ils m’arrêtent ou me tue. Tu mets tousse monde en danger en agissant ainsi. Y compris les autres enfants Lola. »


Y a que ça qui t’inquiète ? Te faire prendre et tuer . No problemo Arsën ils sauront que c’est moi dès l’instant que je vais me barrer d’ici. Tu n’auras pas à avoir peur pour ta couverture, je serais la nouvelle ennemie à éradiquer soit en sûr. Siffla-t-elle plutôt remonté pour le coup contre lui et se montrant avec hargne du doigt au niveau de la poitrine.

Ce côté passif, l’exaspérait, chaque jour d’autres gamins souffraient la torture, et crevait dans les labos ou labyrinthe. Car oui il n’y avait pas que ces fichus Labyrinthes qui faisaient un max souffrir les immunes. Il y avait les simulateurs, auxquels on branchait certains sujets, plongé dans une sorte de coma pour leur faire vivre des épreuves jusqu’à épuisement physique et mort. Leurs cris… hantaient constamment ses nuits…

« Je sais, je suis entrain de la programmer, mais pour ta sécurité et celle de tous le monde je te demanderai de ne rien faire de ne pas chercher d’information. Alors allons au réfectoire, et essaye de ne plus fair’e de vague. »

Elle passa la porte et se dirigea d’un bon pas dans le couloir, Arsën sur les talons. La mâchoire crispée, elle refoulait des paroles malheureuses qu’elle avait bien envie de lui balancer. Il ne comprenait apparemment pas le plan… S’il pensait qu’elle avait fait une action sans la préparer en amont, sans avoir bien fait attention aux risques, aux conséquences et à l’opacité de retracer les sources pour Wicked, c’est qu’au fond il la connaissait très mal. Lola devenue un vrai génie en informatique et en Hackage ne faisait rien d’égoïste et d’irréfléchi. Son « ne pas faire de vagues » elle l’avait en travers de la gorge. À croire qu’il n’y avait que lui d’engagé dans l’action et la résistance, qu’il n’y avait que lui qui était capable d’établir et mettre en place un plan. Qu’il ne fallait qu’attendre après lui pour agir.

« S’il te plait, écoute moi. Je sais à quel point l’adrénaline c’est agréable mais il faut absolument que tu penses que tu n’espar toute seule, tu risque pour toi mais tu n’as pas le droit de risquer la vie d’autres personnes innocentes. J’aimerai que tu sois plus responsable Lola, ou je devrai prendre des mesures. »

Ce fut la parole de trop pour elle, et le peu de self contrôle qu’elle avait cédé comme un tsunamie déchainé. Elle s’arrêta d’un coup, pivota et son regard lançait presque des éclairs.

Tu t’entends causer un peu . Je t’aime bien Arsën mais tu n’es pas le seul et l’unique résistant infiltré et compétent ici. Tu ne peux pas contrôler tout et tout seul. Il va falloir que tu laisses un peu les autres faires et surtout avoir confiance en eux. J’ai confiance en toi, comme j’ai confiance en mon contact d’extérieur. Quand auras-tu suffisamment confiance en moi ? Elle fulminait mais n’était pas assez bête pour gueuler ses propos. Ici… Il y avait des yeux et des oreilles. Donc elle s’adressa à lui assez bas s’étant rapproché pour ça.

Elle soupira, se pinça l’arrêt du nez et pivota sur ses talons pour reprendre une marche vers le réfectoire en mode « tranquille », du moins c’est ce qu’elle s’efforçait de paraître aux yeux des caméras postés dans les recoins du couloir.

Je te garantis que j’ai veillé moi-même à ce sauvetage et que je sais ce que je fais. Ils arrivèrent devant la grande porte du réfectoire qui coulissa laissant passer un agréable brouhaha et l’odeur des différents plats proposés. Elle chopa un plateau et mit des couverts et un verre dessus.

Apparemment y a du poulet rôtie ce soir avec des pommes au four. Lâcha-t-elle à Arsën maintenant qu’ils étaient parmi les autres, comme si le sujet de la conversation juste avant de passer la porte n’avait été que banalité du même genre.


(c) élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: "FlashBack" la vengeance est un plat qui se mange glacée - PV Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
"FlashBack" la vengeance est un plat qui se mange glacée - PV Libre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Cure :: Les épreuves :: W.I.C.K.E.D :: Centre de traitement-
Sauter vers: